nathalie fortinNathalie Fortin, cocréative de changement, est bénévole experte en planification stratégique, gouvernance, gestion de projets et de ressources humaines chez Bénévoles d’Expertise. Elle se qualifie elle-même comme un « mini-wheat » possédant un côté givré et un côté sérieux. Découvrez cette femme passionnée qui désire toujours apprendre en rencontrant les gens et en s’engageant dans sa communauté.

Mme Fortin, parlez-nous de vous?

Effectivement, je suis un « mini-wheat ». J’ai un côté givré et un côté sérieux qui se manifeste dans ma soif d’apprendre. Apprendre par le volet académique, mais aussi apprendre des gens! Voici mes deux passions! Bien que j’ai quitté les bancs d’école, je continue d’apprendre dans les livres et Internet. Par contre, j’adore découvrir par les gens qui m’entourent. Mon conjoint, mes fils, les membres de la famille, les amis et toutes personnes que je côtoie lors de mes actions bénévoles et mes diverses activités, sont mes sources de savoir.

Quelle est l’expertise que vous offrez aux organismes?

Détentrice d’une maîtrise en gestion et développement des organisations et d’un baccalauréat en récréologie, je mets à profit mes expertises en planification stratégique, en gestion et en gouvernance. Je désire construire avec les organismes des services et des projets répondant à leurs aspirations. Je travaille tout en m’amusant et en utilisant ou en simplifiant les outils de travail. Mon côté givré se dégage dans le plaisir et la simplicité! Le sérieux prend aussi une place importante dans mon engagement social et communautaire, car rien n’est laissé au hasard dans la réalisation d’un projet, surtout pas l’humain ou les humains derrière chaque aventure!

Qu’est-ce qui vous a amené à devenir bénévole experte pour Bénévoles d’Expertise?

Tout comme Obélix, toute jeune, je suis tombée dans une potion, la potion du bénévolat. Au secondaire, je me suis impliquée dans les comités chargés des spectacles de fin d’année et de l’album des finissants. Je me suis ensuite dirigée vers les Jeux du Québec. Au Cégep et à l’université, j’ai œuvré dans les comités étudiants de ma concentration. À la fin de mes études, c’est dans un centre d’action bénévole et une maison pour aînés que j’ai poursuivi mon implication. Avec l’arrivée des enfants, j’ai, par la suite, siégé sur des CA de garderies et d’écoles. Les enfants volant dorénavant de leurs propres ailes, je me suis jointe au Comité d’analyse et de relation avec les organismes de Centraide Québec-Chaudière-Appalaches par le biais de qui j’ai découvert Bénévoles d’Expertise.

Qu’est-ce qui vous motive à continuer à faire des mandats pour Bénévoles d’Expertise?

Comme Obélix, je veux encore et toujours de la potion! Je suis continuellement prête à aider quiconque me le demande ou simplement parce que je le ressens!

Bénévoles d’Expertise remercie grandement Madame Fortin pour sa collaboration dans la réalisation de ce portrait.