Pour bien accomplir ses mandats et répondre aux besoins des organismes pour lequel il œuvre, le bénévole doit posséder certaines qualités. Les voici :

D’abord, le bénévole doit savoir faire preuve de solidarité. En effet, il est important qu’il entretienne une bonne relation avec l’autre partie et qu’il démontre un sentiment de communauté d’intérêts le poussant à aider cette dernière. Il doit se montrer disponible et se dévouer à la cause qu’il a choisie.

Ensuite, le bénévole doit posséder une bonne capacité d’écoute afin de répondre aux besoins de l’organisme auquel il apporte son soutien. Il n’hésite pas à poser des questions pour bien comprendre son mandat et ainsi répondre aux attentes qu’on a envers lui. Son écoute attentive fait de lui une personne en qui l’on peut avoir confiance.

De plus, il sait reconnaître ses limites. Conscient que ses incapacités sont légitimes et humaines, il n’hésite pas à demander de l’aide ou des conseils au besoin ou à relayer certaines tâches à une autre personne lorsqu’il se sent incapable de les mener à bien.

Par ailleurs, le bénévole doit faire preuve de respect et d’empathie à l’égard de la partie aidée. Il est capable se mettre à sa place et de s’identifier à elle. Grâce à cette merveilleuse qualité, il est en mesure de prendre des décisions éclairées dans le cas de situations complexes, de bien comprendre les difficultés vécues et surtout de les respecter. Il est ponctuel et respecte les règles de l’organisme auquel il vient en aide.

Finalement, le parfait bénévole a le souci d’un travail de qualité. Il a à coeur le travail bien fait et il souhaite offrir de meilleur de ses capacités, et ce, malgré les échéances et les délais parfois serrés.

Voilà les 5 qualités du parfait bénévole! Et vous, les possédez-vous?